Dernière modification : 11/01/2011 à 11:36.

Informations

Nom du service : Service d'Accueil des Urgences (SAU ou Urgences)

Localisation : Plateau Technique (Bâtiment 8 sur le plan du site) rez de chaussée gauche


Cliquez sur les images pour agrandir

Equipe médicale :
Chef de service
Dr Anne-Marie ZIX-MINNI
Praticiens hospitaliers
Dr Anicet KOYAMBA
Dr Khaled MAHI
Dr Javier GUERRERO
Dr Doris LENTZ
Médecin attaché
Dr Marie-Louise BONNEWITZ
Médecins psychiatres
Dr Christine WUNSCH

A cette équipe permanente sont associés des médecins en cours de formation renouvelés par semestre.

Equipe paramédicale :
Cadre du service
Mme Danielle BELLOT

L'équipe soignante comporte 23 infirmiers (ères), 6 aides-soignants (es), 5 agents des services hospitaliers, ainsi que 4 infirmières spécialisées en psychiatrie.

Deux secrétaires complètent cette équipe.

Personnel intervenant dans le cadre d'une prise en charge pluridisciplinaire :
Assistantes sociales
 

Contacts

Secrétariat du service : du lundi au vendredi de 8h00 à 19h00, le samedi de 8h00 à 12h00 03 88 71 66 61 ou 03 88 71 66 62 03 88 71 65 99
Accueil : 24h/24h 03 88 71 65 74 03 88 71 65 99

Présentation du service - Activités

Le Service d'Accueil des Urgences est destiné aux adultes. Il prend en charge, 24h sur 24, les urgences médicales, pneumologiques, chirurgicales, traumatologiques et psychiatriques.
Les urgences ORL, ophtalmologiques, dentaires et urologiques sont assurées avec le soutien des spécialistes de l'établissement ou d'autres établissements de santé.

Les « urgences mains » sont orientées vers un des trois services spécialisés du territoire de santé :

  • La Clinique des Diaconesses à Strasbourg
  • La Clinique Saint François à Haguenau
  • Le Centre de Chirurgie Orthopédique et de la Main à Illkirch Graffenstaden (CCOM)
Les urgences gynéco-obstétricales et pédiatriques sont accueillies dans les services respectifs qui disposent d'une unité dédiée.

ATTENTION : les enfants accidentés (chutes, accidents de la voie publique ou de sport) sont pris en charge aux Urgences Adultes, SAUF s'ils présentent des plaies.

Les unités du service

Le SAU est organisé en 3 secteurs :
  • Le secteur d'accueil

    Il regroupe le bureau d'accueil et la salle d'attente.
    Quelles que soient les conditions de votre arrivée à l'hôpital, l'accueil est assuré en journée par une infirmière ou un infirmier, appelé Infirmier (ère) Organisateur (trice) de l'Accueil (ou IOA). En cas d'absence, l'IOA peut être remplacé(e) par un autre membre de l'équipe.


    Salle d'attente et bureau de l'Infirmière Organisateur(trice) de l'Accueil


    L'infirmier (ère) Organisateur(trice) de l'Accueil :
    • s'occupe de vous à l'arrivée :
      • s'informe de la raison de votre venue
      • évalue la gravité de votre état
      • enregistre votre identité, indispensable pour une bonne prise en charge médicale. La vérification de votre identité est un gage de sécurité.
    • transmet ces informations et indique le degré d'urgence à ses collègues et à l'équipe médicale qui vous prendra en charge
    • lorsque les soins ont débuté, s'informe de l'avancée de ces soins et de votre orientation ultérieure
    • renseigne vos proches en respectant le secret professionnel.

    Selon la raison de votre venue, l'Infirmier (ère) d'Accueil peut vous demander de ne plus boire, manger ou fumer avant d'être examiné(e) par un médecin.

    L'accueil des patients non valides se déroule selon les mêmes principes au niveau du sas d'arrivée des ambulances.

  • Le secteur des soins

    Ce secteur comporte 3 salles d'examens individuelles, une salle de suture, une salle de plâtre et un secteur appelé « patio » dédié aux patients non valides en attente de résultats d'examens complémentaires ou de lit d'hospitalisation.


    Salle de plâtre / Salle de suture


    Il comporte aussi une salle de deux places destinée à l'accueil des urgences vitales, dite de « déchocage », permettant la prise en charge des patients les plus atteints dans des conditions proches de celles d'un service de réanimation.


    Salle d'Accueil des Urgences Vitales


  • L'Unité d'Hospitalisation de Très courte Durée (UHCD)

    C'est un service d'hospitalisation de 4 lits au sein des Urgences. Il est dédié aux hospitalisations de moins de 24 heures : patient demandant une surveillance infirmière ou médicale dans l'attente de l'efficacité du traitement ou d'une orientation diagnostique plus précise ; attente d'un lit dans le service approprié ; retour à domicile impossible dans l'immédiat ; mise en place de mesures psychosociales,...


    Chambre de l'Unité d'Hospitalisation de Courte Durée

L'hospitalisation

L'un de vos patients a besoin d'être hospitalisé au Centre Hospitalier Sainte Catherine :
  • en urgence : merci de l'adresser directement au service des Urgences Adultes, Pédiatriques ou au service des Urgences Maternité-Gynécologie, selon ses besoins.
    Autant que possible, il est souhaitable de prendre contact avec un médecin du SAU pour annoncer le patient, préparer une prise en charge coordonnée et transmettre toutes les informations utiles, en particulier pour l'organisation d'un éventuel retour à domicile
  • pour un problème semi-urgent ou non urgent (demandes de sevrage, réévaluation de pathologies chroniques) : merci de bien vouloir vous adresser auprès du secrétariat médical du service concerné. Pour une prise en charge rapide, merci de contacter directement le service.

Questions-Reponses

  • J'arrive aux Urgences : que va-t-il se passer ?

    Après l'accueil par l'Infirmier (ère) Organisateur (trice) de l'Accueil (ou IOA), en fonction de la gravité de votre état, vous êtes admis directement dans une salle d'examen ou vous attendez qu'une salle se libère.

    Comment se déroule ma prise en charge ?

    • L'infirmier (ère) vous installe, vous déshabille si besoin, vous donne les premiers soins et complète le dossier infirmier
    • Un médecin vous examine. Il peut seul décider d'examens supplémentaires. Il peut également faire appel à des médecins spécialistes
    • Un traitement, si nécessaire, sera débuté aux urgences

    Vos proches vous rejoindront dans un second temps (maximum 2 personnes).

    Pourquoi dois-je attendre ?

    L'attente est inévitable et varie selon :

    • le nombre de patients et la gravité des cas,
    • le délai nécessaire à l'obtention des résultats de laboratoire, examens radiologiques et avis des spécialistes,
    • l'amélioration de votre état de santé,
    • la disponibilité d'un lit dans un service.
  • Que deviennent mes proches pendant ma prise en charge par les urgences ?

    Des sièges sont à leur disposition dans la salle d'attente.

    Devant l'entrée des Urgences ils trouveront des distributeurs de boissons et d'aliments. A l'entrée du Centre Hospitalier, une cafétéria est à leur disposition.

    Deux personnes au maximum sont autorisées à vous rejoindre une fois les soins terminés, dans l'attente de la suite des examens, des résultats ou d'une décision d'orientation.

    L'infirmier (ère) d'accueil est à leur disposition pour répondre à leurs questions directement ou par téléphone.

  • Quels sont les documents à fournir à l'arrivée ?

    Si vous les avez sur vous, présentez votre carte d'identité et votre carte vitale (ou votre attestation), ainsi que la lettre du médecin qui vous a adressé aux Urgences. La vérification de votre identité est un gage de sécurité.
    Dans le cas d'un accident de travail, il faudra nous communiquer les documents de votre employeur.

  • Comment s'organise mon départ des Urgences ?
    A la fin des soins, et si besoin après une période d'observation plus ou moins longue, le médecin peut décider :
    • de votre hospitalisation dans l'établissement ou dans un autre hôpital : dans ce cas, votre dossier administratif et médical vous suit vers le service qui vous accueillera.
    • de votre retour à domicile : dans ce cas vous reprendrez place en salle d'attente où vous serez rappelé(e) pour :
      • récupérer les documents nécessaires : ordonnances, résultats des examens, courrier pour votre médecin traitant, certificat d'arrêt de travail, certificat d'accident du travail, rendez-vous auprès du Service de Consultations de Chirurgie ou de Médecine, si besoin
      • effectuer le règlement auprès de la secrétaire. Vous devrez régler :
        • Le tiers payant lorsque vous avez pu présenter les papiers attestant de votre couverture sociale
        • La totalité dans les autres cas
        • Rien en cas d'accident du travail, sur présentation de la prise en charge de l'employeur

          En l'absence de la secrétaire, ou si vous n'êtes pas en mesure de payer sur place, la facture des soins vous sera adressée par courrier.

    Vous pouvez quitter les Urgences :

    • Seul(e), en véhicule particulier, à pied ou en transport en commun, s'il n'y a aucun problème et si le médecin le permet
    • Accompagné(e), pour les mineurs et dans certains cas particuliers
    • En véhicule sanitaire si votre état le nécessite, sur prescription médicale (ambulance, VSL, taxi agréé)
  • Comment obtenir un certificat ?
    Le service des Urgences est habilité à vous délivrer :
    • des certificats médicaux, descriptifs ou non, que vous êtes libres de fournir à votre compagnie d'assurances, mutuelles ou à la Gendarmerie. Ces documents vous sont remis en mains propres. Si un certificat médical descriptif de lésions vous a été délivré, il serait judicieux de le photocopier, vous en aurez certainement besoin pour divers dossiers.
    • les arrêts de travail et certificats médicaux initiaux d'accident du travail.
    • les dispenses de sport, de cours ou d'ateliers.
    • les certificats de présence pour les parents d'un mineur pris en charge aux Urgences.

    Sauf exception, le SAU n'est pas habilité à vous délivrer les prolongations d'arrêt de travail, les certificats de reprise ou le certificat final après accident du travail.

  • Que deviennent les radios, échographie, IRM ou scanner réalisés lors de mon passage aux Urgences ?
    Ces différents examens vous appartiennent et vous seront restitués :
    • soit à la fin de votre consultation, sauf si vous avez un nouveau rendez-vous ou si vous êtes hospitalisé(e)
    • soit par courrier à domicile.
  • Que dois-je faire si j'ai été suturé aux Urgences ?
    Après une suture, vous serez adressé en contrôle auprès de votre médecin traitant, ou en consultation sur rendez-vous à la 48ème heure.

    Sauf indication contraire, ne touchez pas à votre pansement avant le premier contrôle.
    Par la suite, les pansements et l'ablation des fils seront effectués, soit par votre médecin traitant, soit par une infirmière libérale.
  • Que dois-je faire si j'ai été plâtré aux Urgences ?

    Suite à une fracture, une entorse, un traumatisme, vous quittez notre service porteur/porteuse d'un plâtre ou d'une résine. Le plâtre ne sera solide qu'au bout de 48 heures, la résine au bout de 2 heures.

    Ce que vous devez faire pour votre confort et votre sécurité :
    • Maintenir le plâtre en position surélevée (coussin)
    • Faire des mouvements de flexion des doigts ou des orteils.
    • Ne pas mouiller le plâtre.

    Si vous constatez :
    • Des doigts ou des orteils enflés
    • Des fourmillements
    • Un changement de couleur
    • une froideur des extrémités
    • Des douleurs anormales
    • Un plâtre cassé, trop lâche ou trop serré...

    ...Téléphonez au 03 88 71 65 74 ou venez au Service d'Accueil des Urgences le plus tôt possible.

  • Que dois-je faire si j'ai subi un traumatisme crânien mineur autorisant le retour à domicile ?

    Vous venez (ou un de vos proches vient) d'être victime d'un traumatisme crânien apparemment sans gravité. L'examen pratiqué par un médecin n'a pas relevé de signes particuliers, vous pouvez rentrer à domicile.

    Une surveillance reste nécessaire les 48 premières heures.

    Au retour à domicile, observez les recommandations suivantes :
    • repos strict, de préférence couché, pendant 24 heures au calme, dans une ambiance détendue, en évitant les lumières fortes, la télévision, les jeux vidéo ou le travail sur ordinateur pendant 3 jours.
    • ne pas absorber de boissons alcoolisées
    • ne pas prendre de médicament sans avis médical
    • ne pas rester seul(e) ou ne pas laisser le blessé seul sans surveillance pendant les 48 premières heures.

    Surveillez l'apparition de :
    • maux de tête inhabituels, résistant aux médicaments prescrits
    • somnolence excessive avec réveil difficile, réponses anormales aux questions, ou absence de réveil.
    • vomissements ou nausées,
    • comportement anormal avec agitation ou convulsions
    • démarche anormale ou instable, vertiges,
    • difficulté à utiliser un bras ou une jambe ou sensation anormale d'un membre
    • troubles de la parole ou de la vue.

    Si ces signes apparaissent, prévenir immédiatement, de jour comme de nuit, un médecin ou un service d'urgences pour un nouvel examen et une hospitalisation éventuelle.

    Troubles à distance :
    Dans les semaines ou mois qui suivent, des troubles inhabituels persistants (maux de tête, vertiges, troubles visuels, manque d'attention, troubles du sommeil, ...) peuvent être observés par le blessé ou son entourage.

    Il conviendrait alors d'en parler au médecin traitant, au médecin de travail ou au médecin scolaire.

  • Que dois-je savoir si j'ai été vacciné contre le Tétanos ?

    Le tétanos est une maladie grave, qui peut survenir lors de blessures, même minimes (piqûre de rosier) souillées par de la terre, de la rouille, ...
    Lors de votre passage aux Urgences, un contrôle de la protection sanguine contre le tétanos a été effectué (Tétaquick®) et s'est révélé négatif. Le médecin a prescrit une vaccination contre le tétanos.
    Cette vaccination se fait de la façon suivante : deux injections intramusculaires ou sous-cutanées de vaccin antitétanique à 1 mois d'intervalle, puis un rappel à un an puis tous les dix ans.
    La première injection vous est faite aux Urgences. Le vaccin ayant besoin d'un délai de trois semaines pour être efficace, le médecin des Urgences vous prescrit en même temps des anticorps, injectés en intramusculaire, qui vous protègeront tout de suite.
    Une carte de vaccination vous est remise, comportant les dates des injections et des rappels à faire. Prenez la précaution de la garder toujours sur vous avec vos papiers d'identité par exemple.

    Vous devrez revoir votre médecin traitant pour faire les injections de rappel suivantes.

Liens utiles

Urgences pédiatriques du Centre Hospitalier de SAVERNE
Le Centre de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) du Centre Hospitalier de SAVERNE
L'Unité Prévention Santé (UPS) du Centre Hospitalier de SAVERNE