Dernière modification : 09/06/2010 à 15:49.

Présentation

Direction des Soins Infirmiers

La Direction des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques garantit la bonne organisation de la prise en charge des malades. Elle favorise la continuité, la sécurité, la traçabilité et la qualité des soins. Pour atteindre cet objectif, elle organise la présence continue de professionnels qualifiés et expérimentés auprès du malade et de ses proches.

La direction des soins infirmiers, de rééducation et médico-technique se compose d'infirmiers diplômés d'état, d'infirmiers spécialisés et experts (puériculture, anesthésie et bloc opératoire, hygiène, plaies et cicatrisation, stomathérapie...), d'aides-soignants et d’auxiliaires de puériculture, de masseurs-kinésithérapeutes, de diététiciens, de brancardiers, d'agents de service hospitaliers, d'éducateurs de jeunes enfants et d’animateurs en secteur de personnes âgées.
Ces professionnels travaillent dans les services de soins, de rééducation et médico-techniques sous la responsabilité de cadres de santé.

Les missions du directeur coordonnateur général des soins

Le directeur coordonnateur général des soins dispose, par délégation, de l'autorité hiérarchique sur l'ensemble des cadres de santé et sage-femme cadre.
  • Il coordonne l'organisation et la mise en oeuvre des activités de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques et en assure l'animation et l'encadrement ;
  • Il élabore avec l'ensemble des professionnels concernés le projet de soins, le met en oeuvre par une politique d'amélioration continue de la qualité ;
  • Il participe, en liaison avec le corps médical et l'encadrement des services administratifs, logistiques, socio-éducatifs et techniques, à la conception, l'organisation et l'évolution des services et des activités de soins ;
  • Il participe à la gestion des personnels des activités de soins dont il propose l'affectation ;
  • Il contribue à l'élaboration des programmes de formation et est responsable des étudiants lors de leurs stages au sein de l'établissement ;
  • Il favorise le développement de la recherche, détermine une politique d'évaluation des pratiques de soins et collabore à la gestion des risques.